Agenda des manifestations

Sep
27
lun
CONSEIL MUNICIPAL @ L'ODYSSÉE
Sep 27 @ 18 h 30 min
Sep
30
jeu
THE ROYAL SIXTIES @ L'ODYSSÉE
Sep 30 @ 20 h 30 min

Dans les années 60, le Royaume-Uni est à l’avant-garde de nombreuses (r)évolutions artistiques et sociétales. Entre 1962 et 1964, quatre groupes de jeunes, âgés de moins de 25 ans, partent
à l’assaut des Bastilles d’un vieux monde. Ces quatre groupes demeurent aujourd’hui parmi les
plus grands de l’histoire des musiques populaires : les Beatles, les Rolling Stones, les Who, et
les Kinks. Ils vont composer l’essentiel de la bande-son de ces années 60 aussi délirantes que
tourmentées, auxquelles nous devons aujourd’hui tant de libérations… et de dangers.

Dans ces années d’effervescence créative, beaucoup d’autres groupes ont laissé une empreinte
indélébile. Mais ces Fab Four-là ont produit une œuvre foisonnante, indémodable, inoxydable
qui, après avoir déferlé sur le monde, continue toujours d’inspirer les musiques du présent, et
sans doute pour longtemps.

Le groupe Rewind, grand spécialiste de reprises de standards du rock, a puisé avec délectation
dans ce vaste répertoire des pépites universelles et quelques joyaux moins connus pour
restituer, le temps d’un concert, la folie du Swinging London, l’exaltation de la British Invasion et
l’énergie des Sixties. Leonard, jeune Londonien passionné de musique, nous accompagne dans
ce fabuleux voyage à rebours du temps, au fil de séquences vidéo qui contextualisent chaque
chanson dans le roman photo d’une jeunesse iconoclaste et visionnaire.

crédit Anthony Bazin

Oct
1
ven
THE ROYAL SIXTIES @ L'ODYSSÉE
Oct 1 @ 20 h 30 min

Dans les années 60, le Royaume-Uni est à l’avant-garde de nombreuses (r)évolutions artistiques et sociétales. Entre 1962 et 1964, quatre groupes de jeunes, âgés de moins de 25 ans, partent
à l’assaut des Bastilles d’un vieux monde. Ces quatre groupes demeurent aujourd’hui parmi les
plus grands de l’histoire des musiques populaires : les Beatles, les Rolling Stones, les Who, et
les Kinks. Ils vont composer l’essentiel de la bande-son de ces années 60 aussi délirantes que
tourmentées, auxquelles nous devons aujourd’hui tant de libérations… et de dangers.

Dans ces années d’effervescence créative, beaucoup d’autres groupes ont laissé une empreinte
indélébile. Mais ces Fab Four-là ont produit une œuvre foisonnante, indémodable, inoxydable
qui, après avoir déferlé sur le monde, continue toujours d’inspirer les musiques du présent, et
sans doute pour longtemps.

Le groupe Rewind, grand spécialiste de reprises de standards du rock, a puisé avec délectation
dans ce vaste répertoire des pépites universelles et quelques joyaux moins connus pour
restituer, le temps d’un concert, la folie du Swinging London, l’exaltation de la British Invasion et
l’énergie des Sixties. Leonard, jeune Londonien passionné de musique, nous accompagne dans
ce fabuleux voyage à rebours du temps, au fil de séquences vidéo qui contextualisent chaque
chanson dans le roman photo d’une jeunesse iconoclaste et visionnaire.

crédit Anthony Bazin

Oct
5
mar
SÉISME @ L'ODYSSÉE
Oct 5 @ 20 h 30 min

La conversation de ce couple nait d’une première question, tentée timidement par le mari, dans les rayons d’une grande enseigne suédoise : et s’ils avaient un enfant ? De cette première interrogation en découlent de nombreuses autres, sur l’idée de mettre au monde un bébé dans un monde où les catastrophes écologiques s’accumulent, sur les névroses familiales, l’équilibre fragile d’un couple et ce qui peut le menacer…
Ces discussions génèrent chez nos protagonistes une certaine anxiété vis-à-vis de l’avenir, mais engendrent également de savoureux échanges sur le sens de la vie, avec toutes ses joies, ses peines et l’amour.
La Cie Théâtre du Prisme nous offre ici un moment de théâtre réjouissant avec un texte brillamment construit, qui explore la notion d’engagement et de responsabilité. Le dialogue est vif et rythmé avec en prime, tout ce qui fait le sel des textes anglosaxons : humour, vitalité et efficacité. Plébiscité par le public lors du Festival d’Avignon off en 2019, ce spectacle a également été un des grands coups de cœur de nombreux programmateurs.

 

crédit : Bruno Dewaele

Oct
12
mar
ETERNAL TIDES @ L'ODYSSÉE
Oct 12 @ 20 h 30 min

Eternal Tides, c’est la poésie et la force de l’Écosse rassemblées autour de la voix remarquable de la chanteuse Joanne McIver, du talentueux harpiste Christophe Saunière, et des musiques du bassiste, compositeur et arrangeur Alain Genty.

Joanne McIver, originaire de l’île d’Arran à l’ouest de Glasgow, est l’une des plus belles voix féminines de l’univers de la musique celtique. Toute petite, assise sur les genoux de son grand-père, Joanne écoutait et apprenait les chansons qu’il avait lui-même chantées au cours de sa propre enfance…
Influencé très tôt par le rock progressif et le jazz, Alain Genty est devenu au fil des années une figure incontournable de la scène bretonne. Il a marqué, dans les années 90, du son de sa basse le groupe mythique Barzaz et bien d’autres ensuite.
Ce trio d’artistes d’exception nous fait voguer en mer d’Écosse, au rythme de compositions chantées en gaélique ou en anglais. Des chansons qui nous plongent tour à tour dans le quotidien des petites gens d’une Écosse profonde, dans ses paysages à couper le souffle, ou dans son histoire mouvementée. Un concert d’une beauté rare qui vous donne le frisson.

crédit : Thibaud Ponce

Nov
9
mar
NOIRE @ L'ODYSSÉE
Nov 9 @ 20 h 30 min

Noire est le récit du combat d’une femme contre la violence raciste et l’absurde formule ségrégationniste : « Séparés mais égaux ».
1955, Montgomery, sud des États-Unis. Dans le bus qui la ramène du lycée, Claudette Colvin, du haut de ses 15 ans, refuse de céder sa place à une passagère blanche comme l’imposent les lois Jim
Crow qui régissent le pays. C’est le début d’un combat politique d’ampleur contre la ségrégation dans la ville où Rosa Parks accomplira quelques mois plus tard le même acte d’opposition.
La comédienne Sophie Richelieu, toute en énergie et en nuances, prête sa voix à la jeune fille et aux militants de la lutte pour les droits civiques. Le trait souple de Charlotte Melly fait naître à l’écran les rues, le tribunal et la foule engagée dans le mouvement, au fil d’un dessin en noir et blanc qui éclot et s’efface sous nos yeux. Comme une invitation à connaître, entendre et partager. Et à faire l’expérience de l’altérité.

Crédit : Hélène Harder

Déc
16
jeu
DÉSOBÉIR @ L'ODYSSÉE
Déc 16 @ 20 h 30 min

Comment s’inventer soi-même ? Quatre jeunes femmes, filles, petites-filles ou arrière-petites-filles d’immigrés, se racontent dans une pièce de théâtre composée à partir de leurs témoignages.
Elles ont moins de 25 ans et leur culture française se mêle à celle de la Kabylie, de l’Iran, de la Turquie et du Cameroun. Un jour, elles ont dû désobéir, dire non, pour vivre pleinement qui elles sont. Elles racontent leur résistance aux assignations familiales, religieuses et sociales dont elles font l’objet, leur détermination à trouver leur place dans la société. Désobéir donc, pour s’épanouir et se construire. Rien ne les arrête : elles chantent, dansent, interprètent et subliment sur scène ces parcours de vie. Impossible de ne pas se laisser gagner par leur joie d’être ensemble : elles rayonnent. Dans un monde souvent violent où il faut lutter pour tracer sa route, elles empoignent leurs vies, victorieuses et désobéissantes. Libres, radieuses et joyeuses.

crédit : Axelle De Russe

Jan
11
mar
AU MILIEU DE L’HIVER J’AI DÉCOUVERT EN MOI UN INVINCIBLE ÉTÉ @ L'ODYSSÉE
Jan 11 @ 20 h 30 min

Comme beaucoup de Français, Lilas et son frère Harwan ont une
partie de leur histoire cachée de l’autre côté de la Méditerranée,
en Algérie. Une histoire qui bégaie, qui a besoin d’un pont pour
aller d’un mot à l’autre. Une histoire nichée dans les plis de la
société et dans la mémoire verrouillée de leur mère.
Depuis toujours, Lilas a la nostalgie de ce pays qu’elle ne connaît
pas, quand Harwan, lui, s’en désintéresse totalement, estimant que
tout ça ne les a jamais regardé en face. Lilas, gravement malade,
veut traverser la Méditerranée et Harwan veut l’en empêcher. Elle
a cette singularité de vivre au présent en enquêtant sur le passé,
pour poser les pierres de ce futur qu’elle ne connaîtra pas.
La rencontre avec Méziane, Algérien vivant en France depuis
peu, musicien et prof d’arabe à ses heures perdues, va venir créer
un lien entre ces deux pays qui ne se comprennent pas et cette
fratrie qui ne se comprend plus

Crédit : Simon Gosselin

Jan
21
ven
GUILLAUME MEURICE 2022 @ L'ODYSSÉE
Jan 21 @ 20 h 30 min

Depuis de nombreuses années, le facétieux Guillaume Meurice arpente les rues, armé de son micro, à la rencontre des Français, pour croquer l’actualité avec eux. Ces échanges insolites, parfois absurdes mais toujours savoureux sont diffusés sous forme de chroniques dans Par Jupiter ! sur France Inter et donnent à entendre les convictions et contradictions de chacun. Nourri de ces échanges citoyens et fort de ces joutes verbales quotidiennes, Guillaume Meurice se présente aujourd’hui aux élections présidentielles !
Il est le candidat de la réconciliation nationale. Certes, le quinquennat qui se termine a été d’une incroyable réjouissance doublée d’une réussite totale. Certes, les autres prétendants déclarés brillent par leur génie, leur honnêteté, leur altruisme. Mais Meurice a l’ambition d’aller plus loin, plus vite, plus haut, plus fort. Il a des propositions pour le pays et incarne à lui seul, l’avenir de la France du futur !

Crédit : William Let

Jan
30
dim
ETERNELS IDIOTS @ L'ODYSSÉE
Jan 30 @ 15 h 30 min

Edward Aleman et Wilmer Marquez étaient loin d’imaginer lorsqu’ils étaient adolescents dans leur quartier de Bogota en Colombie, qu’ils allaient devenir un jour de grands artistes de cirque. Issus de la 22è promotion de l’École Nationale des Arts du Cirque de Châlonsen-Champagne, ils ont grandi sous le regard d’un grand frère, David Bobée, qui les a mis en scène dans Quien Soy ? en 2013. Puis il y eut Somos, deux spectacles accueillis à l’Odyssée.
Pour ce nouveau projet, la compagnie de cirque acrobatique El Nucleo s’est inspirée de l’adolescence : la transformation du corps, le défi des règles, la quête de soi, son rapport au monde. La compagnie a souhaité rendre un hommage tendre et plein d’humour à cette jeunesse riche et vivante. Les six interprètes évoluent sur une marelle métallique géante. C’est leur aire de jeu. C’est là qu’ils se retrouvent, viennent enfreindre les règles pour inventer leur propre monde. L’objet métallique devient support du dépassement de soi, de la recherche des limites, de la prise de risque, de la peur, sujets centraux pour l’adolescent comme l’acrobate.

Crédit : Sylvain Frappat